Bruno Ceccobelli
   

Icaro
2006

technique mixte sur bois

Dimensions :
89 x 81 cm



Prix sur demande

 
Quelques mots sur son oeuvre   Demande d'informations

Rappel biographique :
Bruno Ceccobelli fait ses études aux Beaux-Arts de Rome, ville où il expose pour la première fois à la galerie Spazio Alternativo. En 1977 il expose à deux reprises à La Stanza de Rome , un espace autogéré par des artistes. Sa recherche initialement conceptuelle, arrive à une peinture abstraite qui, par la récupération du « ready-made » et par une manipulation des moyens traditionnels de l’art, aboutit à un vrai symbolisme spirituel.
Après une première exposition collective en Autriche, en 1980 il participe à la Biennale des Jeunes à Paris. En 1981 Ceccobelli expose à la galerie Ugo Ferranti à Rome et chez Yvon Lambert à Paris. En 1983 chez Salvatore Ala à New York.
En 1984, il est présent à la Biennale de Venise dans la section « Aperto », et la Galerie Sperone lui consacre une première exposition dans son espace romain. En 1986 nouvelle participation à la Biennale de Venise dans la section « Arte e alchimia ». 1988 trois expositions : à New york à la Jack Shainman Gallery, à Rome au Centro di Cultura Ausoni et à Madrid à la galerie Mar Estrada. Toujours en 1988, au Caffè Florian de Venise Ceccobelli présente 777 œuvres de petites dimensions formant une unique installation. En 1989 il est à nouveau à Paris (Yvon Lambert), à Londres (Mayor Rowan) et à Barcelone (Thomas Carstens).
Au début des années 90 l’artiste se montre aussi en Allemagne avec une exposition aux galeries Hilger de Francfort (1990) et Vienne (1993), à la galerie Triebold de Bâle (1991) et à la galerie Holtmann de Cologne. En 1993 de grandes expositions personnelles lui sont consacrées au Muséum Centre Saydie Bronfman de Montréal et à la Galleria d’arte moderna de Rimini. Après avoir présenté ses œuvres à l’Istituto Italiano di Cultura de Malte et à la galerie BMB d’Amsterdam, il expose à la galerie Kouros de New York en 1995.
1996 est l’année de la Quadriennale de Rome. Depuis 1998 Ceccobelli est présent au Canada dans deux galeries : à la galerie Han de Montréal et à la Art-Core Gallery de Toronto. En 1999 la Galleria Guastalla Arte de Livourne lui consacre une exposition personnelle "Trascorsi d’asfalto", présentée par Arturo Schwarz. En mars 2000 une exposition personnelle au Museo d’Arte Contemporanea de Riccione. En 2001 retour en Allemagne, à Cologne, où il est accueilli par la galerie Binz&Krämer et par la suite en Autriche à la Contemporary Art gallery à Villach. 2002, Ceccobelli célèbre ses vingt années d’expositions au Pays-Bas à la galerie BMB. 2003, sortie de "Color bellezza", sélection d’écrits de l’artiste recueillis par Nicola Micieli ; la même année une exposition à la Villa Adriana de Tivoli a pour titre "Classico Eclettico" ; elle est une confrontation des peintures de Ceccobelli avec l’art classique. 2004, à Gibellina l’artiste réalise la mosaïque qui prend le titre "L’eternità é la vera medicina". Suit l’exposition d’une sélection d’œuvres majeures, en Slovénie, au Mestni Muzej Ljubljana. En 2005 expositions à la galerie Luis Burgos à Madrid, et à la galleria Guastalla Centro Arte de Livourne, cette dernière a pour titre "Grandi opere 1989-2005". Publication la même année chez l’éditeur De Luca de l’ouvrage "Tempo senza tempo della pittura". Depuis 2005 il est Directeur de l’Accademia di Belle Arti de Perouse. En 2006 "Nove sculture" en marbre polychrome sont présentées à la galerie SpiraleArte de Vérone et Pietrasanta. En novembre 2006 une grande exposition consacre le Gruppo di San Lorenzo, à l’Académie de France à Rome, Villa Médicis.


Retour à la liste des artistes
  

Autres oeuvres disponibles pour Bruno Ceccobelli







   PLUGGED creations ©