Christian Lapie
   

Dans les reflets
2014

Bronze à la cire perdue, patine noire, Fonderie DEROYAUME Tirage à 5 exemplaires

Dimensions :
95 x 21 x 22 cm



Prix sur demande

 
Quelques mots sur son oeuvre   Demande d'informations

Rappel biographique :

Christian Lapie fut élève à l’École des Beaux-Arts de Reims de 1972 à 1977. Il poursuivit ses études à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris de 1977 à 1979. Il se consacra tout d'abord à la peinture et réalisa des œuvres à partir de bâches montées sur châssis à l'aide de craie, oxydes et cendre. Il réalisa des bas-reliefs à partir de tôles, ciment et bois calciné comme dans deux de ses œuvres : In Case of War (1992) pour le FRAC de la région Champagne-Ardenne et War Game (1995).

Après un séjour dans la forêt amazonienne, il se consacre à la réalisation de sculptures monumentales : des figures de bois brut et calciné. Fort 61, parc de sculptures d’Echigo Tsumari au Japon, The Crow’s Nest au Canada... Il réalisa d'autres œuvres pour la Fondation Salomon au Château d'Alex en France, le Musée des beaux-arts de Reims, l' Abbaye de Saint-Jean d’Orbestier à Mulhouse, le Château d’Arsac, le Pupitre des étoiles Parc de Sceaux (œuvre en fonte), In Path of the Sun and the Moon à Jaipur en Inde (œuvre en pierre)1 et Constellation de la Douleur en 2007 pour le Chemin des Dames en France, sur la Place Stalingrad à Reims et devant la Gare de Champagne-Ardenne TGV. SOn œuvre à Ngaoundéré au Cameroun, Djaoulérou 1 à 5 a été détruite2.


Retour à la liste des artistes
  

Autres oeuvres disponibles pour Christian Lapie







   PLUGGED creations ©